A l'assaut de l'ultra

Tests de produits

Quand j'ai décidé d'intégrer la communauté des runners, j'avais une image plutôt populaire de ce sport, à savoir qu'il suffit d'un short, d'un tee-shirt et d'une paire de baskets pour le pratiquer.

Mais j'ai vite déchanté quand je me suis retrouvé dans un magasin de sport pour acheter ma première tenue.

Après trois ans de pratique je peux affirmer que la pratique de cette passion a un cout qu'il faut apprendre à maitriser et à gérer face à la multitude de tentations .

Voici la liste des produits que j'utilise ou que j'ai utilisé et choisi de me séparer .

Cette rubrique est vivante je la mettrais donc à jour régulièrement en fonction de mon expérience des produits.

Je vais en faire un classement par thème et noter la date à laquelle je poste un commentaire:

 

CHAUSSURES

J'ai fait le choix d'utiliser plusieurs paire de chaussures de marques différentes en même temps pour ne pas habituer mon pied à une seule position et éviter ainsi certaines blessures.A ce jour j'avoue que c'est un bon choix puisque je cours environ cinq fois par semaine et je n'ai connu aucune blessure majeure.

Année 2010 j'utlise quatre paires de chaussures :

xt wings salomon : ma première chausuure de trail achetée en solde.Je l'ai trouvée assez complète et n'ai eu aucune ampoule ou frottement. Mais je n'ai pu les utiliser à 100%,  les lacets ayant laché rapidement.   

xt wings gtx Salomon (gore tex) : content de la version classique j'ai commandé la gore tex pour une utilisation en neige. Résultat il m'aura fallu des heures d'utilisation sur des sorties courtes pour la faire à mon pied et j'ai utlisé les Millet pour les trails sur neige. Les lacets ont fatigué très vite: j'ai fait une réparation de fortune sur un lacet pour continuer à les utiliser.Résultat je m'en sers pour mes entrainements courts en plaine dans un soucis d'alternance. J'ai banni les sorties montagnes avec de longues descentes, mes ongles finissant noirs arrivés en bas.

Je ne trouve aucun intéret au gore tex  car sur neige ou sous la pluie mes pieds sont aussi mouillés qu'avec des chaussures classiques. En plus elles mettent plus longtemps à sécher. 

Millet pulsion 0.9 :  //www.millet.fr/catalog2/activites/trail-running-c-4-l-2.html   Trouvée en solde en janv 2010 à un bon prix je l' ai achetée car je m'y suis senti bien dès que je l'ai essayée. Coté confort je me suis pas trompé car je n'ai eu aucune amploule et j'ai fait le GRP (80 kms/5000m D+) sans avoir aucune douleur.

Je les trouve très dynamiques et elle accrochent assez bien en utilisation montagnarde. Elles sont aussi assez étanches. Seul bémol, la semelle externe s'est détériorée assez vite. C'est la seule raison qui m'a fait en essayer d'autres la saison suivante. Mais je les recommande pour quiconque en fait un usage moins intensif en montagne.

 

Mizuno wave précision 9  ces chaussures de route, achetées à Running Altitude à Lourdes, à part leur couleur jaune très moyenne, sont parfaites pour la route ou la piste. Un confort parfait un bon amorti. Du coup, j'ai resigné pour sa cousine la saison suivante.

Année 2011

Les Mizuno pour la route me conviennent parfaitement.

Mais l'occasion faisant le larron, je vais tester une nouvelle paire de routière en l'occurence les "racer ST " de chez BROOKS. En effet Geoffroy en a gagné une paire, mais en 44, qui n'est pas sa taille mais la mienne. C'est un vieux modèle mais ça me permettra de tester des Brooks, marque chère à mon pote Pat Bruni. .

Coté trail, j'ai opté cette année pour les Trabucco d'Asics.

A ce jour, le chaussant me convient bien mais je ne suis pas satisfait de l'adhérence en montagne. Entre paranthèse Pat Bruni m'a fait la même remarque sur les nouvelles Cascadia.

J'ai aussi remarqué que coté semelle intérieure, mes pieds ont tendance à chauffer sur des longues distances.

Le test le plus complet sera fait aux citadelles.

Finalement, je suis maintenant à la fin de ma saison, et aprèes l'Euskal trail, la Course des Refuges, le GRP, je peux maintenant affirmer que ces chaussures me conviennent. j'ai traversé les kilomêtres de sentiers sans soucis particulier. Pas d'ampoules, de bobos dus à des chutes. Les deux seuls points à améliorer seraient la semelle intérieure qui chauffe un peu et l'accroche de la semelle extérieure qui n'adhère pas assez sur terrains humides à mon gout.

 

TEXTILES

 Veste wind et warm de chez Raidlight : c'est à ce jour le textile pour lequel j'ai le plus d'éloges à faire . Idéal pour courir ou pour le vélo ou VTT, il est extrèmement coupe vent et suffisamment chaud pour des séances en montagne l'hiver. Je conseille dans ce cas d'emmener avec soi des manchettes  elle peuvent servir en cas de vent froid, les manches n'ayant pas cette vocation.

J'ai aussi adopté les manchons de la même marque. Je trouve qu'ils procurent une sensation de seconde peau et malgré le débat qui anime l'utilité de tels accessoires je les pense efficaces en récup et lors d'efforts prolongés sur terrains accidentés notamment pour le maintien du mollet. Très efficace en cas de pluie.

 

ACCESSOIRES

J'utilise depuis quelques mois une montre GPS la Géonaute Keymase Kalenji 700. Je l'ai choisi avant tout pour son prix et ses fonctionnalités quasi identique aux autres marques plus chères. Le seul hic reste l'autonomie de la batterie qui ne dépasse pas les 8 heures environ.

Sinon ce gadget est devenu mon compagnon d'entrainement et m'a permis de réajuster et affiner mes séances. J'ai encore peu utilisé la fonction boussole mais ça viendra sans doute. Je me sers des alertes,de l'altimètre,de l'indicateur de distance, d'allure, du cardio.

 

Le porte bidon 800- 45° de raidlight  Je le trouve assez bien conçu et projette de l'utiliser sur les Citadelles. il faut juste trouver le bon réglage pour éviter les ballotements quand le bidon est plein. Pour ma part je le mets sur mes hanches bien serré.

 



06/01/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres