A l'assaut de l'ultra

Pastoralisme



N'oublions pas que si nous avons la liberté de courir sur de beaux sentiers montagneux c'est avant tout grâce à quelques travailleurs de l'ombre qui chaque printemps font transhumer leurs troupeaux .
Sans ces tondeuses libres, point de monotraces à suivre, point d'immortelles à contempler ou de marmottes à apercevoir. La végétation aurait repris le dessus, la forêt se serait installée.
Souvent admirés ou critiqués, les bergers doivent avant tout attirer le respect.
Nadau l'a bien compris dans ce beau poème musical d'un berger de Vallée d'Aspe. A écouter...
//www.youtube.com/watch?v=hnn9zXW7spg&feature=share










Bonne saison à tous ceux qui s'apprêtent à envahir nos belles montagnes et que dure ce beau métier pour le plus grand bonheur de tous les randonneurs qui viennent chercher un peu de vraie vie à la rencontre de ces sympathiques bergers !!


10/04/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres